Rédaction web : l’importance des contenus longs

10/12/2014
Rédaction web

La rédaction web a encore de beaux jours devant elle : pages de site internet, articles pour le netlinking, articles de blog… Le contenu, plus que jamais le nerf de la guerre !

Pourquoi rédiger de longs textes ?

On entend par « méga contenu » un texte de 1 000 à 2 000 mots (soit 6000 à 12000 caractères).

Alors que l’on retrouve sur le web de nombreuses pages de 300 à 600 mots seulement, les très longs textes apparaissent comme un bon moyen de se démarquer de la concurrence dans Google, en maximisant les variations des concepts associés au sujet traité.

Comment rédiger des grands textes pour son site ?

La rédaction est un exercice difficile pour beaucoup de personnes. Aussi, lorsque l’on peine à écrire 300 mots, comment en atteindre 2 000 ?

L’objectif n’est pas de « tourner autour du pot » et d’évoquer des éléments peu utiles uniquement dans le but de placer des mots-clés pour le référencement. Souvenez-vous qu’écrire pour l’internaute est primordial : un texte inintéressant ne fera qu’augmenter le taux de rebond de votre site.

Vous pouvez en revanche entrer dans le détail dès que l’occasion s’y prête et profiter de ces pages pour creuser un sujet mieux que n’importe qui. Nombreux sont les sites dont les contenus ne répondent pas toujours à toutes les questions de l’internaute.

La règle des 5 W (encore elle !)

Règle des 5 w

La règle des 5 W (what, who, where, when, why) n’a jamais été autant d’actualité ! Outre les titres et l’introduction, n’hésitez pas à développer des informations complémentaires sous forme d’intitulés informatifs (« rappel », « à propos »…). Donnez aussi des exemples lorsque cela est nécessaire. Gardez à l’esprit que l’internaute recherche une réponse à sa question : n’oubliez pas d’y répondre mais surtout de le rassurer, de le convaincre que vous pouvez lui apporter ce dont il a besoin. Par exemple, en abordant vos sujets par l’interrogative, vous répondez alors à une question ; Google tend à privilégier ce format, initié par le développement de la recherche vocale de nos smartphones. L’internaute pose une question, le moteur de recherche lui répond. Google n’est plus un moteur de recherche, mais un moteur de réponse !

Vous avez trouvé quoi dire, maintenant il va falloir réfléchir à comment le dire. Les mots et le ton personnaliseront votre contenu et ce sont eux qui vont vous permettre de séduire et de captiver l’internaute. Et là… c’est à vous de jouer, en mettant à profit vos talents de rédacteur ou en faisant appel à un professionnel.

Oui, mais les internautes n’apprécient pas les longues pages !

redaction longs textes
C’est vrai (sauf quelques exceptions qui liront tout de même de bout en bout votre texte si le sujet les passionne), mais l’internaute ne lit souvent pas les longs textes parce que ces derniers ne parviennent pas à l’accrocher immédiatement.

Ce type de page, plus que n’importe quel autre, nécessite une application rigoureuse des règles de lisibilité (les images, schémas, listes à puces, inter-titres colorés et balises <strong> seront vos meilleurs alliés !). N’hésitez pas à créer des encarts qui mettent bien en valeur les informations à retenir (au sein-même du texte ou dans une sidebar par exemple).

De plus, comme les méga contenus sont souvent bien positionnés dans les moteurs de recherche, profitez de ce trafic supplémentaire pour créer des liens vers les pages importantes de votre site (fiches produits dans le cas d’une boutique, formulaire de contact sur un site vitrine, inscription à la newsletter…). Les boutons d’appel à l’action sont des éléments indiscutables : ils doivent absolument apparaître dans vos pages. Enfin, dès que l’occasion se présente, vous pouvez évoquer vos références.

Quand créer de longs contenus ?

Dès que vous le souhaitez. Les textes imposants sont particulièrement recommandés lorsque vous souhaitez gagner des positions dans les moteurs de recherche et que la concurrence est rude. Sans le faire à chaque fois (créer un très long texte peut prendre plusieurs heures et même jusqu’à une journée de travail), vous pouvez tester cette méthode en diffusant quelques articles de fond sur un blog ou un site vitrine. Sur une boutique en ligne, il peut s’agir de pages de conseils ou de textes placés dans les grandes catégories (après la présentation des produits, pour ne pas gêner l’internaute et conserver un site ergonomique).

Les internautes sont de plus en plus exigeants, mais les moteurs aussi ! En vous appuyant sur la tendance initiée par l’algorithme Hummingbird de Google, vous réaliserez des contenus de qualité à même de regrouper l’ensemble des concepts associés à votre activité. Vous pourrez ainsi accroître votre visibilité auprès d’internautes dont les expressions employées sont toujours aussi imprévisibles qu’inattendues.