Comment réaliser un bon maillage interne ?

22/07/2015
Rédaction web

Article mis à jour le : 27/11/2018

Le rôle des liens est essentiel pour le bon référencement d’un site internet, qu’il s’agisse de liens entrants, de liens sortants ou de liens internes. Focalisons-nous sur ces derniers. A l’intérieur d’un site, les liens nous permettent de naviguer d’une page à une autre sans avoir recours au menu de navigation. Meilleure indexation des pages, amélioration du positionnement, diminution du taux de rebond, moyen d’inciter l’internaute à réaliser une action (demande de devis, commande…) : la création de liens internes a décidément tout pour plaire !

maillage interne site web

Qu’est-ce que le maillage interne ?

Le maillage interne désigne l’organisation des liens qui sont faits au sein d’un site web. Un lien interne est un lien qui relie deux pages d’un même site. L’objectif étant de capter l’attention de l’internaute, de l’inciter à visiter d’autres pages et surtout de le garder sur le site. Pour y parvenir, il faut lui proposer d’autres pages pertinentes en lien avec page sur laquelle il se trouve.

Faire des liens via le menu est une bonne chose, mais cela ne suffit pas : c’est bien de placer des liens directement dans le contenu sémantique de vos pages et de vos articles.

Un bon maillage interne permet de guider l’internaute sur votre site afin qu’il ne se retrouve jamais sans aucune action à réaliser.

Pourquoi optimiser le maillage interne ?

Un bon maillage interne est essentiel, aussi bien pour les internautes que pour les moteurs de recherche qui crawlent votre site quotidiennement. Il permet notamment de :

  • Fluidifier la navigation au sein du site. Grâce aux liens internes qu’elle propose, une page peut orienter vos visiteurs vers des pages susceptibles de leur apporter un complément d’informations sur ce qui les intéresse. C’est aussi l’occasion de mettre en avant les principaux canaux de transformation proposés par le site interne comme la prise de contact, l’envoi d’un formulaire de demande de devis, etc.
  • Amener les internautes et les robots des moteurs de recherche vers les pages profondes de votre site (autrement dit, les pages qui sont accessibles à plus de 3 clics à partir de la page d’accueil). Exemples : sur un site e-commerce, vous pouvez booster le positionnement d’une fiche produit à l’aide de liens qui proviendraient de pages de conseils par exemple. Par ailleurs, et toujours sur une boutique en ligne, proposer à l’internaute de voir des articles similaires au produit qu’il est en train de consulter est également une forme de maillage interne.
  • Générer des liens qualifiés. Par rapport aux liens externes que l’on ne maîtrise pas toujours, ici nous pouvons choisir quelle page valoriser, quelle ancre de lien rédiger (le texte sur lequel sera fait le lien). Le maillage interne constitue votre première source de liens optimisés.

En résumé, faites des liens pour aider votre internaute, et pour valoriser vos pages auprès de Google (c’est aussi l’idée du cocon sémantique) !

Comment procéder à la réalisation du maillage interne d’un site ?

Il y a plusieurs points à vérifier ou à mettre en place sur votre site pour que votre stratégie de maillage interne soit optimale :

  • Toutes les pages du site doivent être directement accessibles via un menu principal ou secondaire.
  • Proposez dans chaque page au moins un lien vers une autre page du site en relation avec celle-ci. Le lien peut être placé en fin d’article, dans un bouton spécifique, ou au coeur du texte. L’essentiel est que la destination du lien soit claire et cohérente.
  • Pensez au parcours du lecteur. A la relecture de chaque page de votre site, avant publication, mettez-vous à la place de votre lecteur et vérifiez que vous avez l’opportunité d’aller plus loin, de passer à une étape suivante, de visiter une page complémentaire, de découvrir un autre service, etc.
maillage interne

Vérifiez que chaque page reçoive un moins un lien, et en fasse un vers une autre page.

Sur le schéma ci-dessus, les pages parentes se font des liens entre elles, puis vers les pages enfant. Les pages enfants sont toutes liées entre elles (cela peut être par un bouton de type « précédent / suivant » tout simplement. Une page peut aussi faire un lien vers une page d’une autre catégorie.

Pour vous donner un exemple, dans cet article, Tractorhin a naturellement intégré des liens vers d’autres pages de son site :

  • les produits présentés,
  • un autre article qui peut intéresser les lecteurs,
  • la page contact.

Il faut avoir le réflexe d’insérer des liens internes dans chaque article pour optimiser le maillage interne.

De plus, une page « Plan du site » est recommandée, ainsi qu’une page d’erreur 404 personnalisée : c’est une opportunité pour vous de renvoyer l’internaute vers les pages importantes de votre site.

Quelques plugins pour WordPress pour vous aider

L’idéal est d’ajouter vos liens internes manuellement, ce sera toujours le plus pertinent. Néanmoins, certains plugins existent pour nous simplifier la vie (notamment sur WordPress), en voici quelques-uns :

  • SEO Smart Links : ce plugin WordPress permet également de travailler très facilement le maillage interne de votre site. Il crée automatiquement des liens sur des mots ou des expressions dans vos pages / articles vers d’autres contenus en rapport avec ces derniers. Ce plugin existe en version gratuite mais limitée, ou en version payante : SEO Smart Links Premium.
  • LiveOptim: ce plugin WordPress est payant (il coûte 30 € pour un site, avec 30 jours d’essai), mais il est très intéressant pour le maillage interne. Il permet de mettre en gras ou en italique des mots-clés préalablement définis, et de mettre en place des liens renvoyant vers la ou les page(s) cible(s) choisie(s) pour ce mot-clé. LiveOptim exécutera alors vos indications et transformera tous les mots-clés de vos articles en les renvoyant vers les pages indiquées. A chaque fois que vous indiquerez un nouveau mot-clé lié à une ou plusieurs URLs, l’ensemble du site sera modifié.

Source photo : Pexels