Blog : règles à respecter pour votre référencement

02/07/2018
Rédaction web, SEO

Vous avez un blog, et vous souhaitez que de plus en plus de lecteurs le trouvent via Google : comment faire ?

On trouve beaucoup de conseils sur le web, et aussi beaucoup de conseils farfelus de type « publiez X articles par semaine pour gagner X visiteurs »… Rassurez-vous, on ne va pas se lancer là-dedans mais rester très concrets. Ceci dit, pas toujours facile de faire le tri entre les vieilles méthodes dont on ne veut plus entendre parler (inscription massive dans les annuaires) et, d’autre part les pratiques old-school qui restent des bonnes pratiques aujourd’hui (balises title, mon amie) !

Par où commencer ?

Voici quelques recommandations !

regles referencement blog

 

Avoir un univers thématique clair

Le meilleur moyen de bien référencer son blog, c’est de trouver une niche. C’est à dire un sujet assez précis pour que Google identifie tout de suite votre thématique, votre domaine de prédilection.

Sur www.un-couple-qui-dure.fr, il est question de vie de couple. On ne parle pas d’organiser son mariage, ce n’est pas non plus un site de rencontre, tout le contenu est lié à la réussite de son couple : voilà la niche !

Vous avez un blog perso et vous parlez à la fois de vos voyages, de lifestyle, vous partagez vos photos de mode et vos recettes de cuisine ? Pas de panique : votre blog pourra quand même devenir populaire. Dans ce cas, la règle est de bien catégoriser vos articles.

Dans sa catégorie « Beauté », www.autourdemarine.fr publie des tests produits, avis, coups de cœur, toujours en relation avec la cosmétique et les soins. C’est une catégorie simple à appréhender.

Mais structurer vos catégories n’est pas forcément évident. Il faut être sûr d’avoir assez de matière pour alimenter une rubrique donnée. Et il faut éviter les catégories de type « fourre-tout », « divers », et autres « inclassables » (en tout cas pour les articles que vous souhaitez voir bien positionnés sur Google).

catégories blog

Les catégories du blog Autour de Marine

En bref : la structure de votre blog compte pour le référencement, mais aussi pour que vos lecteurs s’y retrouvent tout de suite.

Cependant, l’essentiel n’est pas d’essayer de référencer le blog dans son ensemble, ou les catégories. Au final, il faut travailler sur chaque article indépendamment.

Fréquence de publication : quelle stratégie ?

Un petit article souvent, ou un gros article de temps en temps ?

Sur Un Couple Qui Dure, c’est plutôt un petit article de temps en temps… ce qui ne rend pas le blog très dynamique. En revanche, les articles de fond ont le potentiel pour se positionner, à condition de bien optimiser toutes les zones chaudes pour le référencement (voir plus bas).

Exemple : La liste de compliments apporte régulièrement des visites. C’est un sujet « de niche ». Il se positionne en 8ème place sur Google.

Sur Autour de Marine, on est sur un article par semaine, assez long et complet, bien illustré. La rigueur et la discipline que s’imposent la blogueuse lui permettent de faire vivre son blog régulièrement, de varier les publications (sujets et catégories), et de faire gonfler son trafic : plus vous avez d’articles, plus vous avez de pages indexées sur Google !

Exemple : les DIY de Marine se positionnent bien à long terme. Par exemple cette année, le DIY de Noël de l’année dernière a été un des articles les plus vus !

Quelle que soit votre stratégie et méthodologie, il faut surtout trouver le rythme de croisière qui vous convient et vous permet de tenir sur la durée. Créez votre propre stratégie !

Un article = un sujet précis

Fonctionnez par thématique. Il vaut mieux un long article bien documenté, qui mettra des semaines à être rédigé, que plusieurs petits articles qui traitent du même sujet mais de façon décousue aux 4 coins de votre blog. Quand un internaute fait une recherche sur LE sujet de votre article, il a plus de chance de le trouver en première page si votre article est le plus complet et le plus pertinent du web sur ce sujet. (Et oui, on met la barre haut 🙂 )

Conclusion ? Entre fréquence ou volume, on penche plutôt pour le volume. Plus le volume de contenu d’un article est important, plus Google considère que votre texte est crédible, approfondi, fiable.

Notre expérience nous dit aussi qu’obtenir un bon référencement naturel prend du temps. Nous avons vu avec l’exemple des DIY de Noël de Marine qu’il ne faut pas espérer être au top du classement de Google dès publication de l’article.

Optimiser ses articles de blog pour le référencement

Une des premières choses à faire, c’est de savoir sur quels « mots-clés » vous allez viser une bonne position sur Google. Cela vous permettra de savoir quel vocabulaire employer.

La question essentielle à vous poser : « Quand mes lecteurs potentiels cherchent des infos sur [sujet de mon article], que tapent-ils sur Google ? »

Ensuite, quand vous intégrez un article sur votre blog, il faudra bien «paramétrer » les champs suivants ou mettre en place ces bonnes pratiques :

La balise title de l’article

En général, elle reprend automatiquement le titre de l’article, mais il est souvent intéressant d’y apporter une variante et de proposer quelque chose de plus complet. Utilisez une expression qui pourrait correspondre à une requête d’un internaute. Nous recommandons l’extension WordPress Yoast SEO pour gérer cette balise.

Exemple : le titre de cet article, côté lecteurs, est : Petit exercice pratique pour la vie de couple.
Dans la balise title, la blogueuse a jugé utile d’intégrer l’expression « Répartition des tâches ménagères » car il en est question dans le contenu !
Quant à Autour de Marine, on pourrait imaginer l’ajout de mots-clés dans la balise title de cet article tels que « look printemps » ou « pantalon rayé association », en complément du titre de l’article.

balise title article de blog

Voici comment ça se présente sur Google : la balise title est le lien sur lequel on clique pour accéder à une page web.

Les titres de niveaux

Votre article est structuré en plusieurs sous-parties ? Soignez le rédactionnel des sous-titres (titres 2) : ils doivent être à la fois accrocheurs et informatifs. Les « mots-clés » qui sont contenus dedans sont pris en compte par Google. (A l’exception des blogs cuisine ou la structure doit être cohérente d’un article à l’autre et où l’on retrouve souvent « Ingrédients » et « Réalisations » en sous-titres.)

Les attributs alt des photos

Ce n’est pas la légende (importante aussi), ce n’est pas l’infobulle, c’est l’attribut alt, indiqué dans WordPress par : texte alternatif. Ces quelques mots-clés sont tout ce que Google voit de votre image ! Mettez 3 ou 4 mots-clés, sans ponctuation, sans tiret, comme ceci : « secrets vie de couple » ou « tutoriel maquillage palette wine party »

renseigner attribut alt sur wordpress

Sur WordPress, on peut renseigner l’attribut alt ou texte alternatif au moment d’éditer une image.

Les liens internes

Insérez un ou plusieurs liens vers vos autres articles du blog pour favoriser la navigation du lecteur d’une part, mais aussi parce que Google explore les sites en passant de lien et lien : c’est bon pour votre référencement.

Promouvoir son blog et faire connaître ses articles

Votre blog est bien contextualisé, vos catégories sont au top, vos articles sont bien optimisés ? Malheureusement, cela ne suffit pas… Le problème ? La concurrence ! Google doit faire le tri parmi des millions d’articles de blog intéressants et bien illustrés.

En plus de la qualité de vos articles, ce qui joue, c’est qu’ils soient diffusés et partagés. Vous pouvez mettre en place différents leviers pour relayer vos articles : newsletter, réseaux sociaux… C’est toute une vie parallèle à gérer, en plus de l’animation de votre blog !

Instagram, Facebook, Hellocoton, Twitter, Pinterest : Marine déploie sa visibilité sur les principaux réseaux sociaux. Ce sont Facebook et Hellocoton qui lui apportent le plus de trafic.

Il faut aussi parler de son blog dans la « vraie vie », pourquoi pas faire des cartes de visite personnalisées, etc.

La gagnante du jeu-concours sur Un Couple Qui Dure a pu recevoir son lot avec 2 petites cartes de visite : un moyen de ne pas tomber dans les oubliettes.

Le secret des blogs qui marchent

Travailler le référencement est une chose, mais il faut avant tout avoir une identité.

C’est comme si vous étiez une marque : vous créez votre univers graphique, votre ton / façon de parler, on vous reconnaît à vos expressions, l’ambiance de vos photos et tous ces petits trucs qui font que votre blog vous ressemble. Et vous finissez par fédérer toute une communauté autour de vous. Mais ça, cela prend du temps et de la passion. Et il ne faut pas hésiter à partager des choses personnelles qui toucheront vos lecteurs.

Retour d’expériences

Les deux exemples de blog utilisés dans cet article sont gérés par des membres de l’équipe Première Place, à titre personnel. Et elles vont vous expliquer qu’on ne peut pas être sur tous les fronts ! Un blog est un réel investissement.

marie-eve« Ma stratégie de départ était de toucher les lecteurs grâce au référencement, qu’ils puissent « tomber » sur mon site au moment où ils en ont besoin. Cela dit, ma façon de faire est également de publier sans trop hésiter, sans attendre que ce soit parfait… du coup j’ai publié pas mal de contenus sans même optimiser les balises title ! Mais je travaillerai dessus dans la durée. J’avance petit à petit.
Je n’ai pas encore non plus de présence sur les réseaux sociaux, car sur ce point en revanche, je préfère avoir plus de disponibilité pour les gérer. Je vais peut-être d’abord mettre en place une newsletter, pour plus de proximité avec mes lecteurs. En parallèle, j’ai lancé une petite campagne Adwords qui m’a apporté pas mal de trafic et un contact intéressant. »
Marie-Eve, Un Couple Qui Dure

marine« Quand j’ai lancé mon blog, la première idée que j’avais était de simplement partager tout ce que j’aime comme tester des produits. Etant dans une agence d’e-marketing, je savais ce que cela impliquait en quantité de travail, surtout pour se créer de la visibilité. Avoir un rythme de publication, des idées d’articles, des photos pour illustrer, rédiger, penser au référencement, faire des liens entre ces articles, faire la promotion de ces articles sur plusieurs plateformes, répondre aux commentaires…
Bien entendu, une fois que l’on a trouvé son univers, son rythme, ses marques, il ne « suffit » plus qu’à se concentrer sur des éléments qui peuvent améliorer votre visibilité. Je sais que j’ai encore beaucoup à apprendre sur le référencement, dont des balises title à prendre le temps de remplir ! 😉 »
Marine, Autour de Marine

Cet article vous a-t-il aidé ? N’hésitez pas à le partager et à laisser un commentaire.