Comment réussir la refonte de son site côté SEO ?

08/01/2014
Aspect technique

Vous souhaitez faire une refonte complète de votre site, mais bien sûr vous ne souhaitez pas perdre le référencement de votre ancienne version. Retrouvez ci-dessous, 10 impératifs à respecter pour une migration réussie côté SEO.

  1. Tout d’abord vous devez analyser la structure de l’ancien site pour déterminer l’importance des différentes pages et vérifiez qu’il n’y ait pas déjà des anciennes redirections.
  2. Essayez de conserver les mêmes URLs si possible (au moins pour le premier niveau).
  3. Faites des redirections entre les anciennes pages et les nouvelles, au minimum pour les pages principales (comme les catégories) et les pages les plus génératrices de trafic et les pages d’entrée (via Google Analytics), à intégrer dans son fichier .htaccess
    Note : La redirection page par page est longue, mais elle est nécessaire pour faciliter le maintien du positionnement de votre site et pour ne pas perdre les internautes.
    L’outil Xenu est pratique pour lister toutes les URL crawlées par les moteurs de recherche.
  4. Pensez que les redirections ne sont pas suffisantes : il faut également offrir un contenu similaire (notamment pour les mots-clés). Vous ne pouvez pas rediriger l’internaute vers une nouvelle URL offrant un contenu totalement différent, sans oublier que vous serez pénalisé au niveau de votre positionnement.
  5. Profitez de la refonte pour élargir le champ sémantique du site via la création de nouvelles pages. C’est intéressant pour se positionner sur de nouvelles expressions, mais également pour pallier à la perte de positions en raison de toutes vos redirections 301.
  6. Vérifiez la mise en place de vos optimisations (balises de référencement, bon respect du découpage des contenus, etc.).
  7. Créez un nouveau fichier sitemap.xml listant toutes les URLs de votre nouveau site et soumettez-le aux Google Webmaster Tools.
  8. En cas de changement de domaine, vous devez avertir Google de ce changement. Pour ce faire vous devez passer par les Google Webmaster Tools : Paramètres > Changement d’adresse.
  9. Contrôlez les backlinks du site afin de faire des demandes aux différents webmasters pour faire changer les liens (ou en cas d’absence de réponse pour rediriger les pages liées vers les nouvelles équivalentes).
  10. Soyez hyper réactif : testez les redirections tout de suite après la migration (il ne faut pas laisser passer une journée !).

Bonus, points à ne pas oublier :

  • Faire une sauvegarde de l’ancien site et du nouveau (répertoire principal + base de données)
  • Mettre en place le marqueur Analytics sur le nouveau site
  • Empêcher l’accès à tout fichier critique de votre site (exemple : répertoire admin)
  • Mettre en place une page d’erreur 404 personnalisée
  • Vérifier que rien ne bloque l’indexation du nouveau site (ex. : robots.txt)
  • Tester le nouveau site (fonctionnement du nouveau site)
  • Faire la promotion de votre nouveau site

Pour une migration réussie il ne faut pas :

  • Attendre que Google indexe les nouvelles pages (bref ne rien faire)
  • Laisser l’ancien site en doublon : négatif pour l’internaute et Google
  • Faire une redirection de tout l’ancien site vers la nouvelle page d’accueil

En cas de mauvaise migration, vous aurez de très nombreuses erreurs 404, vous perdrez des positions, mais également vos internautes. Il est donc très important de veiller à faire une migration de site « propre », même s’il y aura certainement des petits couacs.